ACCUEIL MISSIONS DU CABINET VOUS & LE CABINET HODMON PLAN D'ACCÈS SITES UTILES CONTACT



Cabinet HODMON
Expertise Comptable
Commissariat aux Comptes


Parc Edonia - Rue de la Terre Adélie
Bât L
35760 SAINT GREGOIRE
(au Nord de RENNES)

Tél : 02 23 25 24 14
Port : 06 73 27 63 24
contact@cabinet-hodmon.com







    ACTUALITÉS

Egalité hommes-femmes : vos obligations sont plus strictes !
De nouvelles obligations relatives à l'égalité professionnelle s'appliquent depuis le 1er janvier 2013.
Décret n° 2012-1408 du 18 décembre 2012, JO du 19

La loi portant création des emplois d'avenir avait prévu de renforcer les obligations des employeurs en matière d'égalité hommes-femmes en 2013. Et plus précisément, l'obligation qu'ont les entreprises d'au moins 50 salariés de négocier un accord collectif sur l'égalité professionnelle ou, à défaut, d'établir un plan d'action destiné à assurer l'égalité entre les hommes et les femmes.
Aujourd'hui, un décret est venu préciser les nouvelles contraintes pesant sur les employeurs.

Négociation d'un accord

Depuis le 1er janvier 2013, les entreprises d'au moins 300 salariés ne peuvent plus choisir entre un accord collectif ou un plan d'action pour s'acquitter de leur obligation. En effet, ce n'est qu'à défaut d'être parvenu à un accord qu'elles peuvent établir un plan d'action.

Attention :  à défaut d'accord ou de plan d'action conforme à la loi, une pénalité égale au maximum à 1 % de la masse salariale brute est encourue.

Par ailleurs, le contenu obligatoire de l'accord ou du plan d'action a été modifié. En pratique, l'accord ou le plan d'action doit fixer :
- des objectifs de progression et les actions permettant de les atteindre parmi différents domaines (l'embauche, la formation, la promotion professionnelle, la rémunération effective ou encore l'articulation entre l'activité professionnelle et la responsabilité familiale) ;
- et des indicateurs chiffrés.

Désormais, les domaines d'action retenus doivent être au moins au nombre de 4 au lieu de 3 (3 domaines seulement pour les entreprises de moins de 300 salariés, au lieu de 2). En outre, le choix de ces domaines n'est aujourd'hui plus totalement libre puisqu'il faut désormais nécessairement intégrer la rémunération à ceux retenus.

Précision :  s'agissant des accords déjà en cours au 19 décembre 2012, les nouvelles règles relatives au contenu s'appliquent à compter de leur renouvellement.

Dépôt des plans d'action

La loi impose aux employeurs de déposer leurs plans d'action auprès de l'administration à compter du 1er janvier 2013. On sait désormais que ce dépôt doit se faire, comme pour un accord collectif, auprès de la Direccte, en double exemplaire.
Etant précisé que ces nouvelles règles de dépôt s'appliquent aux plans d'action nouvellement créés mais aussi à ceux déjà existants.

A noter :  vous avez l'obligation d'afficher une synthèse du plan d'action sur les lieux de travail. Cette synthèse doit mentionner les indicateurs et objectifs de progression, ces indicateurs devant dorénavant être fixés par catégories professionnelles.

Article du 30/01/2013 - © Copyright SID Presse - 2013

haut de page




Actualités...

Pas de réévaluation du barème fiscal applicable au démembrement de propriété
19/07/2019
Infraction commise avec un véhicule de société : il faut dénoncer le conducteur !
18/07/2019
Redressement fiscal : attention à l’adresse de notification !
17/07/2019
Index égalité femmes-hommes : c’est au tour des entreprises de plus de 250 salariés
17/07/2019
Le marché des terres agricoles en 2018
16/07/2019
Le zonage du dispositif Pinel a été revu par les pouvoirs publics
16/07/2019
Du nouveau pour la fiscalité des véhicules
15/07/2019
Quand un salarié abuse de sa liberté d’expression
15/07/2019
Rupture conventionnelle avec un salarié déclaré inapte
15/07/2019
Défaut de dépôt des comptes : qui doit payer l’astreinte ?
12/07/2019
Les pouvoirs publics partent en guerre contre les « passoires thermiques »
12/07/2019
De nouvelles obligations déclaratives pour les grandes entreprises
11/07/2019
Le minage des Bitcoins consomme autant d’électricité que la Tchéquie ou l’Autriche
11/07/2019
Quant à l’assurance retraite des professionnels libéraux…
11/07/2019
Avez-vous pensé à l’épargne retraite ?
10/07/2019
Rentrée scolaire : et si vous donniez un coup de pouce à vos salariés ?
10/07/2019
Mise à disposition de parcelles : gare à la requalification en bail rural !
09/07/2019
Redressement judiciaire : des aménagements en faveur du chef d’entreprise
09/07/2019
Impôt sur les sociétés : renonciation à l’option des sociétés de personnes
08/07/2019
Les associations soumises à la commande publique
08/07/2019
Cotisations sociales : procédure de numérisation des documents
08/07/2019
Pas de changement pour la cotisation AGS !
05/07/2019
Les Français, champions de l’épargne
05/07/2019
Quand la rupture sans préavis d’une relation commerciale établie est justifiée
04/07/2019
Hameçonnage : les points à vérifier pour ne pas se faire avoir
04/07/2019
Comment s’applique l’abattement pour départ à la retraite d’un professionnel libéral ?
04/07/2019
Un léger recul de la collecte en assurance-vie
03/07/2019
Détachement : une mise à jour des obligations des donneurs d’ordre
03/07/2019
Exploitantes agricoles : un congé de maternité revu et corrigé !
02/07/2019
Local industriel : une nouvelle déclaration à souscrire !
02/07/2019
Taux de l’intérêt légal pour le second semestre 2019
01/07/2019
Les statuts, rien que les statuts !
01/07/2019
Jour férié du 14 juillet : quelles incidences pour l’entreprise ?
01/07/2019
Allègement de la procédure des fusions de sociétés
28/06/2019
Des précisions pour le Pinel centre-ville
28/06/2019
Des précisions sur le suramortissement industriel en faveur des PME
27/06/2019
Cybersquatting : les juges rappellent quelques principes
27/06/2019
Assurance chômage : des mesures pour limiter les contrats courts
27/06/2019
De l’avantage en nature résultant de la mise à disposition d’un véhicule électrique…
26/06/2019




© 2009-2019 - Les Echos Publishing - mentions légales et RGPD